Couverture du livre L'Aveuglette, de Jean Paulhan

L'Aveuglette

Jean Paulhan

« Il y a pas mal de temps que les hommes ont découvert tout ce qu'il importait de découvrir ». Hérodote.
« l'œil photographique, lui non plus, ne voit bien qu'après un long séjour à l'ombre. ». Platon
(Dédicaces de Jean Paulhan)

Jean Paulhan a réuni dans ce petit livre quatre textes écrits à des époques diverses de sa vie : L'art d'influencer, Lettre au médecin, Les Gardiens, Égyptiennes. À première vue, peu de liens entre ces pages, qui vont de l'évocation d'un souvenir d'enfance à un commentaire des Mimes du moraliste égyptien Ptoh Hatep. Pourtant, quand on les a lus, une même impression reste : celle d'une confidence sur des choses obscures, plutôt mal définies que mystérieuses, auxquelles nous n'avions pas pris garde, aussi bien dans notre propre vie que dans celle des individus et des civilisations d'un lointain passé. L'Aveuglette en est le fin mot, comme le titre de ce livre.


Exemplaire d'André Breton :

Recueil de quatre essais écrits à des époques diverses par Jean Paulhan, paru en 1952 chez Gallimard à Paris.
Première édition.
Envoi autographe signé de Jean Paulhan à André Breton : « Pour André Breton, le plus affectueusement du monde, Jean Paulhan »
[catalogue de la vente, 2003]


Editeur : Le Point du Jour

Page de l'éditeur

Lien vers un exemplaire

Notice du catalogue général de la BNF