Couverture du livre De la paille et du grain, de Jean Paulhan

De la paille et du grain

Jean Paulhan

« Comment certaine façon absurde, mais courante, de prononcer les mots anglais ; l'extrême ressemblance du langage et de la littérature à un bal masqué (plutôt qu'à une école ou à une prison) ; certains excès de réflexion touchant la prochaine guerre mondiale ; une consommation exagérée de langues étrangères ; les avantages et les ennuis des réunions de famille, les bavardages d'après-dîner, certains défauts du bridge-contrat ; la fâcheuse tendance de quelques écrivains contemporains à se transformer en policiers supplémentaires, avec les diverses erreurs, mensonges et faux qui s'ensuivent, conduisent enfin le lecteur (et l'auteur) à adopter certaine idée de la patrie – qui se trouve être précisément celle que cherchent, un peu à tort et à travers, nos contemporains (aussi bien ceux qui conviennent de ne pas croire à la patrie que ceux qui feignent d'y croire) ; c'est là tout le sujet de ce petit livre, dont le titre veut simplement dire qu'il ne faut pas séparer (quoi qu'en disent parfois les journaux) la paiIle des mots du grain des choses. »
Jean Paulhan.


Editeur : Gallimard

Page de l'éditeur

Notice du catalogue général de la BNF